Trois anciens du Stade de Reims, acteurs de la Supercoupe d’Europe

Football — par Julien Lampin, le 12 août 2021 (11:43)

Crédit photo : Catherine IVILL / Getty Images

Si le monde du football était accaparé ce mercredi par la présentation de Lionel Messi au Paris SG, d’autres avaient les yeux rivés vers Belfast, théâtre de la Supercoupe d’Europe qui opposait Chelsea, vainqueur de la Ligue des Champions, à Villareal, qui a soulevé l’Europa League. Parmi les acteurs principaux, trois anciens joueurs du Stade de Reims…

Le pari était risqué ! Tandis que Chelsea et Villareal étaient à égalité au tableau d’affichage à l’issue d’un match agréable (1-1), Thomas Tuchel, l’entraîneur de Chelsea opérait un changement inattendu juste avant les tirs au but. Sur le banc, KepaArrizabalaga remplaçait Edouard Mendy à la dernière minute des prolongations, devenant le héros d’une séance de penaltys que le club anglais a remporté (6-5). L’ancien gardien rémois n’en demeure pas moins un acteur important de cette finale.

Peu inquiété en première mi-temps, Edouard Mendy n’avait qu’à s’interposer devant Boulaye Dia à la 33e minute. Avant d’avoir, comme à Reims, les montants avec lui. Sauvé par sa transversale juste avant la pause, il l’était par son poteau au retour des vestiaires, tandis qu’il venait de manquer une relance, détournant du bout des doigts son face à face avec Gerard Moreno. Vigilant par la suite, il se permettait même d’écoeurer Pervis Estupinan à 20 minutes de la fin puis de conserver le score tel quel jusqu’à sa sortie en fin de prolongations.

Mendy décisif, Dia passeur

L’ex portier rémois était en revanche impuissant face à la combinaison espagnole conclue par Gerard Moreno (73e). Un but permis grâce à une passe somptueuse de Boulaye Dia, meilleur buteur du Stade de Reims la saison passée en Ligue 1. L’attaquant sénégalais offrait l’égalisation à son coéquipier d’une superbe talonnade en retrait et en première intention, concluant une partie globalement réussie. La soirée fut compliquée pour Aïssa Mandi. Transfuge du Betis Seville, l’ancien défenseur rémois n’était pas titulaire au coup d’envoi de la rencontre. Entré à la 91e minute, l’international algérien permet à son équipe de contenir le récent vainqueur de la Ligue des Champions mais a vu son tir au but (le 2e pour Villareal) repoussé par Kepa, le gardien des Blues. La suite de l’histoire est connue.